Soutien-gorge ou brassière, comment choisir ?

Chaque femme a des besoins différents en terme de maintien de la poitrine. Il n'est pas toujours évident de trouver une lingerie adaptée à ses besoins et ses envies. Toutefois, le soutien-gorge est devenu un accessoire de mode qui vous permet de mettre en valeur votre poitrine mais aussi d’embellir une tenue. Mais quel type de soutien-gorge choisir : push-up, triangle, brassière, etc … ?  Cette question est courante dans la vie d’une femme, mais quand est-il concernant le sport ? Il est évident que vous devez avoir un maintien supplémentaire et plus performant pour vous éviter des douleurs dorsales par exemple. 

Choisir le bon modèle

Beaucoup de femmes font du sport avec leur soutien-gorge de ville, quotidien. Pourtant, qu’elle soit petite ou généreuse, la poitrine a besoin d’être bien maintenue lors d’un effort physique. En pratique, elle n’est soutenue que par la peau et des ligaments fragiles, dits de Cooper. Or le poids d’un sein peut être multiplié par cinq lors d’un exercice. Et, selon l’importance des impacts au sol et la taille du bonnet, les seins peuvent rebondir verticalement et horizontalement sur une certaine amplitude. Il est donc primordial de les soutenir pour éviter de voir sa poitrine s’affaisser prématurément. De plus, pratiquer une activité physique sans maintien peut s’avérer douloureux , surtout si la poitrine est forte et que le sport entraîne de nombreux impacts sur le sol. Ainsi, pour être efficace, le maintien doit limiter cette amplitude, sans pour autant oppresser ni couper le souffle. Vous devez alors choisir un bon modèle pour vous ! 

Il existe de nombreux modèles s'adaptant à toutes les formes de poitrine, vous allez surtout choisir en fonction de vos goûts. Toutefois, il est conseillé aux fortes poitrines de choisir un soutien-gorge qui offrira un meilleur maintien, tandis que les brassières vont être plus souples et légères. 

Quelle matière préférée ?

Il est conseillé de choisir un sous-vêtement avec une matière thermorégulante afin d’évacuer la transpiration et d’éviter des agressions sur votre peau. Toujours dans l’optique de protéger votre corps, il est conseillé de privilégier des coutures plates au niveau de la poitrine pour éviter une gêne et des irritations.Afin d’être à l’aise dans votre sous-vêtement, veillez à ce que le tissu soit composé d’élasthanne.

Découvrez notre section Lifestyle

Pensez au système d’attache et de bretelles

Selon votre morphologie et la taille de votre poitrine, certains modèles d’attaches et de bretelles sont à privilégier. Généralement, il est conseillé de prendre un “dos nageur” afin d’offrir un maintien optimal et d’ainsi éviter des douleurs au dos lors de l’effort. Également, ce modèle permet d’éviter que vos bretelles ne glissent sur votre épaule et vous embêtent pendant votre séance de sport.

Toutefois, dans le cas où vous avez une petite poitrine, il existe aujourd’hui des brassières ou soutien-gorges regroupant les mêmes caractéristiques mais avec un aspect plus esthétique. Vous devez faire un choix en fonction de votre pratique sportive mais surtout du confort.

Penser au niveau de maintien

Le maintien repose sur l’ensemble des caractéristiques d’un sous-vêtement. Comme nous avons pu vous le dire dans cet article, la matière mais également le type d’attaches et de bretelles jouent un rôle dans celui-ci. Lorsque vous vous rendez en boutique ou en ligne pour acheter un soutien-gorge ou une brassière de sport, vous verrez une identification pour vous préciser le maintien : T1, T2, T3. 

Ce sujet pourrait vous intéresser : Les plus belles îles du monde pour passer un séjour de rêve en couple

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.