Professeur Raoult : « Un colis suspect expédié à son laboratoire ! »

Le secrétaire de Professeur Raoult a découvert jeudi 2 juillet trois flacons placés dans un emballage suspect, dont l’un renversé sur les mains, peut être lu dans un article de La Provence. Le colis, en mauvais état après un voyage au-dessus de l’Atlantique, a été immédiatement transporté sur la terrasse à côté du bureau du professeur, au sein de la cellule NRBC (nucléaire, radiologique, bactériologique et chimique) du Marine Battalion -fire pompiers. Du courrier, en partie illisible, accompagnait ces flacons.

Vendredi 4 juillet, les spécialistes des pompiers de Marseille ont rejeté l’hypothèse d’un produit dangereux: les flacons ne contiendraient que du soufre, de l’éthanol et différents extraits aromatiques de plantes et de fenouil.

Si l’enquête de la police judiciaire doit déterminer qui est l’expéditeur de ce colis, il semblerait pour le moment que celui-ci soit originaire de Guadeloupe, île qui compterait un grand nombre de partisans de Professeur Raoult.

Professeur Raoult

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Raoulff 😂#rohff #rohffofficiel #professeurraoult #raoult #coronavirus #covid_19 #virus #marseille #timone #instamoment #instalike #instahumour

Una publicación compartida de Didier-Raoult (@professeur.raoult) el

L’expéditeur anonyme semblait vouloir, selon des sources citées par La Provence, présenter à l’infectiologue sa recette personnelle de traitement contre Covid-19: “Dans sa lettre, la personne a indiqué que le but de cet envoi était d’aider la science, là n’est évidemment rien de criminel dans tout ça … “.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *