Cuisine: Un patron de restaurant “berné” par un faux Meilleur ouvrier de France, Il découvre la vérité après 2 semaines !

Coup de Trafalgar en cuisine ! Au restaurant le Foirail dans la petite commune de Saint-Haon, en Haute-Loire, un cuisinier s’est fait passer pour un “MOF”, un Meilleur ouvrier de France. Arborant un prestigieux CV et le fameux col tricolore, il a berné son employeur pendant deux semaines.

Christophe Schirm pensait pourtant avoir fait une bonne pioche ! Comme révélé par Le Progrès, début juin le patron de l’hôtel restaurant le Foirail à Saint-Haon, au sud du Puy-en-Velay, a confié sa cuisine à un homme qui s’est prétendu MOF (Meilleur ouvrier de France). Les chefs dotés du fameux col aux couleurs du drapeau français. L’homme présentait également un CV prestigieux avec de grandes adresses en France et à l’international.

Hong-Kong, Sydney, Bocuse et Troisgros

Client du restaurant pendant deux ans, le cuisinier échangeait régulièrement avec Christophe Schirm. En mai, il lui propose même ses services. Dans son CV, des prétendus passages chez Bocuse, Troisgros et de grands restaurants internationaux. Un jour pour la venue d’une journaliste et pour la photo il sort même le fameux col tricolore des “MOF”. Une photo et un article qui finiront par le confondre.

“Une personne du bureau régional des Meilleurs ouvriers de France m’a alerté”, explique Christophe Schirm. “Ils n’ont jamais connu cette personne et il avait usurpé l’image des MOF”. Le bureau des MOF n’a pour le moment pas déposé plainte. Le restaurateur a de son côté licencié le cuisinier et déposé une main courante : “J’espère que nos clients comprendront que nous avons totalement été bernés. Je veux qu’ils sachent qu’ils seront reçus avec la même qualité qu’avant si ce n’est plus car je vais tout faire pour m’améliorer”.

“Il voulait aider” – Christophe Schirm, restaurateur

Évidement Christophe Schirm a voulu comprendre et visiblement ce n’est pas l’argent qui a motivé l’usurpateur : “Il voulait simplement nous aider à développer notre affaire et que l’on parle du village de Saint-Haon mais en arriver à cette extrémité-là je trouve ça un peu lamentable”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *