C’est l’histoire d’un garde de pêche et d’un pêcheur

Un homme se fait intercepter par un garde-pêche. Son bac à poissons est rempli à pleine capacité.

Le garde de pêche demande :

– Avez-vous un permis pour tous ces poissons ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#gangstafishing #thuglife #pecheinterdite #jetemmerde #oklm #panache #peche #humour #gardepeche #laconfiance #numafishing #instafishing

Une publication partagée par Numa Fishing (@numafishing) le

– Non monsieur, ce sont mes poissons domestiques.

– Vos poissons domestiques ?

– Oui, parfaitement. Chaque soir, j’amène mes poissons ici sur le lac, je les laisse nager un bout de temps librement dans le lac, et lorsque je siffle, ils reviennent tous et sautent dans le bateau. Je les ramène alors à la maison !

– Mais c’est ridicule cette histoire, c’est du mensonge pur et simple !

– Non, pas du tout, je vais vous montrer, ça fonctionne vraiment !

– Ok, je dois voir ça

L’homme prend alors son bac à poissons, le vide à l’eau, et attend debout. Après quelques minutes, le garde-pêche demande :

– Alors ?

– Alors quoi ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#fishing #fish #big #bigfight #wood #coco #nolure #worm #gardepeche @yannkerner 😅#afterwork #sun #catfish

Une publication partagée par Les 4 Fishastiques (@fishastiques) le

– Quand allez-vous les faire revenir ?

– Faire revenir qui ?

– Ben, les poissons !

– Quels poissons ?

Permis de pêche

Le permis de pêche ou carte de pêche est un document officiel donnant un droit d’accès et d’exercice de la pêche en eaux douces de 1re et 2e catégorie, sur les berges et rives appartenant à un État (fleuves, canaux navigables) ou à des propriétaires riverains (rivières, lacs, étangs).

une fois la commande de votre carte de pêche, vous pourrez l’imprimer dans les 24heures suivants la vérification. Cette carte, considérée comme personnelle et non transférable, est accordée par les autorités publiques d’un État, via des agences de régulation de l’activité, pour accéder à ces zones désignées, afin de pratiquer la pêche de loisir en tant qu’activité amateur (non commerciale). L’établissement de cette autorisation, le plus souvent associé au paiement d’une taxe, a pour but de préserver les ressources naturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *