Une animatrice phare de M6 arrêtée par la police! Ils pensaient qu’elle faisait le trottoir

Vendredi 5 juin, Karine Le Marchand a été reçue sur le tournage de “C à vous”, le talk-show de France 5. L’animatrice a raconté plusieurs anecdotes à Elisabeth Lemoine. Après avoir soulevé la question de la discrimination à la télévision, l’animateur de “l’amour est sur le pré” a déclaré qu’un jour, la police l’avait confondu.

Vendredi dernier, Anne- Lemoine était fidèle au poste Elisabeth de France 5: “C à vous”. La célèbre présentatrice a souhaité la bienvenue à Karine Le Marchand. Elle a livré un certain nombre de secrets lors de sa visite.

Karine Le Marchand dénonce la discrimination à la télévision

La présentatrice de M6 a tout d’abord évoqué la discrimination qu’elle a pu subir dans le monde professionnel. Elle a également dénoncé certains comportements survenus sur la chaîne France 5. Mère d’une adolescente de 17 ans, Karine Le Marchand a ensuite évoqué un engagement hypothétique dans le monde politique et a également défendu les agriculteurs.

Leurs conditions de travail sont très difficiles (horaires prolongés, pas de vacances et faible revenu). Dans le cadre de l’émission “L’amour dans dans le pré”, la présentatrice connaît bien les réalités de la profession. Les agriculteurs sont également isolés et il est difficile de trouver quelqu’un. Karine Le Marchand travaille à résoudre ce problème.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

C’était sans doute mon dernier jogging avant un bout de temps…Mes amis, nous vivons un moment sans précédent. Peut-être allons-nous aller jusqu’au confinement total. Il faut transformer cette épreuve que nous allons vivre ensemble en quelque chose de positif: des moments pour nous et avec nos enfants, une lenteur nécessaire pour se retrouver soi-même, penser à ce qu’on a fait de bien et de mal, ce qu’on ne veut plus vivre au quotidien, engager des discussions constructives avec ses proches (face Time, téléphone, on peut se regarder les yeux dans les yeux de loin..), hiérarchiser ses priorités. Le « pendant » va être très chiant, on ne va pas se mentir. Mais pensez à l’Après, la liesse dans les rues, les gens qui vont s’embrasser, donnez-vous des objectifs clairs et atteignables. Moi je vais écrire le bouquin que je reporte sans cesse sur l’estime de soi, je vais faire le point sur plein de choses et j’en sortirai grandie. Vous tous aussi, j’en suis certaine. Je vous embrasse très fort. Nous sommes un peuple courageux, et bordel de merde, c’est pas une bestiole toute petite qui va me faire plier. #fuckcoronavirus #love

Une publication partagée par Karine Le Marchand (@karine.le.marchand) le

La police arrêtée

Un peu plus tard, l’hôte de la chaîne M6 est revenu sur une histoire vraiment étrange, liée à l’utilisation d’Instagram. Depuis plusieurs semaines, l’hôte pétillant héberge des réseaux sociaux en direct pour conseiller les abonnés célibataires afin qu’ils trouvent leur partenaire. Karine Le Marchand en sait beaucoup sur ce sujet et souhaite mettre à profit son expérience.

«J’étais confiné dans les provinces et j’avais trois adolescents qui prenaient tout le wifi. Alors, j’ai pris ma voiture et je suis allé au village situé à 5 km et je suis monté dans ma voiture. Mais j’ai été arrêté un jour par la police parce que je pense qu’ils pensaient que je travaillais! Elle a dit.

Et ils croyaient toujours à la version officielle? “A demandé la présentatrice de France 5 Anne-Elisabeth Lemoine.” Hé bien oui! Ils pouvaient voir que j’étais en direct. Je leur ai dit: «Je te filme!» C’était très drôle “, a déclaré l’hôte vedette de la chaîne M6.

Sur les réseaux sociaux, Karine Le Marchand a une grande communauté de fans qui suivent les différents moments de la vie que l’hôte partage. L’hôte très dynamique est très apprécié des téléspectateurs. Les programmes qu’elle présente attirent toujours de grands publics. Il y a un vrai style Le Marchand. Elle a une grande capacité à amener les personnes qu’elle interroge à parler de leurs émotions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *