Guy Bedos décédé: Le terrifiant et bouleversant message de son enfant Nicolas

Guy Bedos, l’humoriste et acteur est mort à l’âge 85 ans. Son fils, Nicolas Bedos a annoncé ce jeudi, via son compte Instagram, le décès de son père.

” Il était beau, il était drôle, il était libre et courageux. Comme je suis fier de t’avoir eu pour père. Embrasse Desproges et Dabadie. Vu que vous êtes tous au paradis “. C’est par ces quelques mots remplis d’émotion que son fils, Nicolas rend hommage à son père disparu ce jeudi 28 mai, à l’âge de 85 ans. Un grand nom du show-business qui plus jamais ne nous fera rire.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Nicolas Bedos (@nicolasbedosofficiel) el

Né en Algérie en 1934, Guy Bedos arrivé à Paris à l’âge de 17 ans. Après des études de théâtre à l’école de la rue Blanche, il commence à écrire des sketchs. Devenu acteur, réalisateur, humoriste, il commencera réellement à se faire connaître et à se faire un nom, dans le célèbre duo qu’il avait formé avec Sophie Daumier qui deviendra par la suite son épouse.

Mais la vie amoureuse de Guy Bedos a été parfois bien triste, et il a connu la mort de plusieurs des femmes qu’il a aimées dans sa vie. La première fut Françoise Dorleac décédée dans un accident de voiture tragique près de Nice, et ensuite celle de sa femme et partenaire, Sophie Daumier, que Guy Bedos a vu souffrir de longs mois avant d’être définitivement emportée par la maladie.

Aujourd’hui, c’est lui qui est parti. Dans un entretien accordé à “ La Provence ” en 2017, le comédien avait émis le souhait d’être inhumé au cimetière de Lumio en Corse, une île sur laquelle il se sentait heureux et qui lui rappelait son Algérie natale.Je n’aime pas les cimetières parisiens ” disait-il.

Son amie, Muriel Robin très émue de sa disparition s’est exprimée avec une grande tristesse en le qualifiant de “ rare et  irremplaçable “, ” Il a inventé quelque chose, il était le premier à faire un Zénith, la puissance, l’intelligence, l’élégance, un grand artiste “.

Muriel Robin se souvient encore de sa rencontre avec Guy Bedos, il y a maintenant bien des années, et raconte que ce fut un véritable coup de foudre ” on s’est bien plus… C’est l’homme ou la personne même la plus tendre que j’ai rencontré dans ma vie “. D’autres personnalités lui ont également rendu un dernier hommage, comme Nikos Aliagas Michel Boujenah, ou encore Pierre Ménès.

Un vibrant hommage rendu également par les représentants de ” SOS Racisme “ qui ont tenu à rappeler ses positions politiques, et son combat contre les discriminations : ” on se souviendra de tous ses engagements contre les injustices et le racisme et en faveur de la dignité de toutes et tous “. Harlem Désir, fondateur de ” SOS Racisme “ a exprimé aussi sa grande tristesse.

Après Jean-Loup Dabadie, il y a quelques jours, c’est un autre grand nom du show-business qui disparaît, et comme l’espère son fils Nicolas, s’ils se retrouvent au paradis, ils vont bien se marrer ces deux-là. Guy Bedos, une autre légende qui disparaît aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *