Vacances d’été: de nouvelles et grosses déceptions de l’état français?

Depuis que les Français ont remarqué l’ampleur de la pandémie, les vacances d’été sont devenues un point sensible. En effet, lors du pic de l’épidémie en France, le gouvernement exprime la possibilité qu’elles ne ressemblent en rien à celles des années précédentes. L’espoir d’une sortie de crise sanitaire pour les vacances d’été est tout de même ce qui a permis aux Français de garder le moral. Voyons dans quelles conditions nous pourrions vraiment en bénéficier.

Les vacances d’été ne sont peut-être qu’un rêve

Edouard Philippe a immédiatement fait preuve d’équité sur ce sujet. Le plan de gestion des crises sanitaires est annoncé en plusieurs étapes. Et le premier ministre n’a pas hésité à expliquer qu’il fallait imaginer ces marches comme les marches d’un escalier. Pour sortir de la crise, nous montons cet escalier pas à pas. Et à chaque étape, il faut être très prudent et attendre des résultats favorables pour gravir une étape supplémentaire. De plus, Edouard Philippe indique également que nous ne sommes pas à l’abri d’une descente d’une étape au cours de l’évolution de la pandémie. À partir de ces explications, il semble clair que les vacances d’été devraient être prises sous condition.

L’évolution de la pandémie dicte des mesures gouvernementales

Le gouvernement dit également qu’il suit une “ligne de crête” pour son plan de gestion de crise. Il y a une frontière entre la nécessité de protéger la population et la nécessité de relancer l’économie du pays. Ainsi, nos dirigeants ne cachent pas leurs intentions. Ils savent très bien qu’une grande partie de l’économie nationale dépend du tourisme.

Pour pouvoir bénéficier de la relance de ce secteur, il faudra prendre des risques mesurés. En effet, il sera certainement impensable de se passer de nos masques pendant les vacances d’été ou de faire une croix sur les gestes barrières. En respectant ces normes sanitaires, nous continuons de limiter la propagation du virus. Nous devons en fait garder à l’esprit que si le virus est toujours présent. Et si elle devient incontrôlable, une nouvelle période de confinement nous attend.

Le gouvernement encourage les Français à planifier des vacances d’été

Pour encore permettre aux Français de se projeter, un plan d’aide au tourisme est mis en place par l’Etat. Ainsi, toutes les réservations que nous ferons pour les vacances d’été sont garanties. En d’autres termes, si la pandémie devait recommencer, nous pourrions annuler nos réservations gratuitement et être remboursés. En outre, les établissements qui perdraient la réserve seraient également indemnisés par l’État. Cela suffit pour inciter les Français à partir pour les vacances d’été. Bien qu’ils puissent être annulés, nous ne devons pas nous empêcher de faire nos préparatifs.

En revanche, il vaut mieux éviter de sortir de France pour bénéficier de cet avantage. Pour plus d’informations sur les destinations à l’étranger pour les vacances d’été, le gouvernement prévoit d’intervenir sur le sujet à partir du 15 juin. Car cette date marquera la troisième phase du plan de déconfinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *