Philippe Etchebest très énervé l’a mauvaise et le fait savoir, ses fans en choc

Philippe Etchebest est connu pour sa franchise et pour ses talents de cuisiniers. C’est un chef cuisine renommé qui a un caractère entier. Philippe Etchebest passe aussi régulièrement à la télévision. Les fans peuvent notamment le retrouver dans Cauchemar en cuisine et dans Top Chef. Mais cette fois-ci, son coup de nerf se passe à la radio. Philippe Etchebest est invité sur Europe 1 el 27 mai et il n’a pas que des mots tendres à adresser au gouvernement.

Philippe Etchebest parle vrai, et au nom de tous son secteur professionnel

Ce jeudi 28 mai, les Français sont encore dans l’attente des allocutions gouvernementales. Depuis le début de la crise sanitaire, la France passe son temps à se demander à quelle sauce ils vont être mangés. Quelle sera la nouvelle privation ou restitution de liberté. La crise sanitaire due à la pandémie est d’une telle ampleur que des mesures inédites et radicales ont été adoptées pour la contenir. Le confinement a fait ses preuves et depuis le 11 mai, les Français retrouvent un peu de leur liberté. Les derniers secteurs a ne pas pouvoir encore reprendre sont ceux de la restauration, de la culture et du tourisme. Et Philippe Etchebest a quelques mots à dire à ce sujet.

Selon l’évolution de l’épidémie sur le territoire français, le gouvernement va confirmer la date du 2 juin ou la reculer. Si elle recule, elle devra se soumettre aux résultats d’une nouvelle évaluation de la situation. Cette date concerne la réouverture dans les zones vertes des cafés et des restaurants. Philippe Etchebest, cuisinier émérite et chef de restaurant attend avec impatience ces annonces. Mais il a déjà son avis sur les mesures qui devront s’appliquer. Philippe Etchebest est bien placé pour connaître la situation des restaurants français. Il se rend alors compte que malgré la réouverture, certains restaurants seront obligés de mettre la clé sous la porte. En effet, réclamer un mètre de distance entre tous les clients du restaurant devrait être imposé. Mais cela contraindrait tant certains établissements qu’ils ne rentreraient pas dans leurs frais si ils ouvraient de cette façon.

Les difficultés du secteur de la restauration

Une réalité cruelle que Philippe Etchebest dénonce. Le chef est solidaire de tous les membres de sa profession. Il déplore donc les mesures gouvernementales. Même si il sait que tout est fait pour protéger la population, il ne peut pas cacher sa peine pour ses collègues qui seront forcés de fermer définitivement. De plus, il se permet de rajouter une couche à l’intention du gouvernement. Pour Philippe Etchebest, le gouvernement français ne se rend pas compte à quel point le secteur de la restauration est en danger depuis la fermeture des établissements.

Sa crainte la plus grande est que le gouvernement agisse trop tard pour tenter de sauver les entreprises. Alors que plusieurs autres secteurs reçoivent des aides de l’État, Philippe Etchebest regrette de savoir que cela risque d’être trop tard pour beaucoup de membres de sa profession. Le gouvernement a pourtant mis en place des aides pour le secteur de la restauration. Mais pour Philippe Etchebest ce n’est pas suffisant si seulement 35% des concernés peuvent en profiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *