Macron super énervé suite au coup de fil de Bigard les révélations de Patrick Sébastien

Jean-Marie Bigard, serait-il prêt à se présenter aux élections présidentielles de 2022 ? Le Président Macron très fâché contre l’humoriste.

Alors qu’il y a quelques semaines, Jean-Marie Bigard critiquait sévèrement les mesures prises par le gouvernement Macron en plaidant pour la réouverture rapide des bars, il avait annoncé la possibilité de se lancer en politique, même s’il reconnaissait lui-même, de ne pas y connaître grand-chose. Dans l’esprit de ce que Coluche avait fait, il y a plusieurs décennies, Jean-Marie Bigard se verrait bien venir jouer le trouble-fête dans le paysage politique français.

Le Président Macron aurait même décroché son téléphone pour appeler l’humoriste.Je ramène ma gueule, je chie sur le Président, et le Président m’appelle pour me dire ” vous avez raison “, donc je trouve ça génial, c’est vrai, vous avez raison, nous allons faire un putain d’échéancier ” confiait Jean-Marie Bigard sur les ondes de Sud Radio.
Des propos nuancés néanmoins par Patrick Sébastien qui déclarait sur BFM TV que Jean-Marie Bigard avait peut-être un petit peu enjolivé les choses ”

La volonté du Président, c’était d’appeler Bigard, d’être sympa avec lui “. ” En aucun cas, le Président ne l’a appelé pour parler de politique ou pour le consulter sur quoi que ce soit ” affirmait l’ancien présentateur de France 2.

Et pour poursuivre l’explication, Patrick Sébastien ajoutait :Je ne te cache pas que le Président est quand même assez fâché. Jean-Marie, c’est mon ami, mais il a déconné. Le président l’a appelé par gentillesse pour le soutenir lui dire qu’il tenait à la liberté d’expression, et il se trouve à dire que Macron l’a appelé pour lui demander son avis et il se met à lui cracher dessus “.

À l’origine de cette histoire, les propos de Jean-Marie Bigard dans une interview accordée à BFM TV, dans laquelle il déclarait que la candidature à l’élection présidentielle de 2022 ne serait pas exclure. « Si cela peut aider le peuple à avoir une voix sincère qui ne ferait partie d’aucun parti politique, oui ça pourrait me tenter » avait-il déclaré, en prenant aussi l’exemple de la candidature de Marcel Campion à la Mairie de Paris ” ça pourrait m’intéresser si je sentais l’utilité d’avoir quelqu’un de sincère qui représente vraiment le peuple.ajoutait-il au journaliste.

Et c’était donc après cette intervention que le Président Macron avait appelé l’humoriste français pour lui confirmer qu’il serait toujours un ardent défenseur de la liberté d’expression. Mais apparemment, deux versions s’opposent, et sur BFM TV Jean-Marie Bigard d’enfoncer encore un peu plus le clou : « Emmanuel Macron s’adresse à moi, car il ne veut pas s’adresser au peuple ». Des propos qui ont éminemment fâché le Président, comme le confirme Patrick Sébastien, car Emmanuel Macron se sent trahi après avoir simplement voulu passer un appel qu’il jugeait sympathique.

Difficile de dire si l’humoriste a véritablement l’intention d’embrasser une carrière politique, comme par exemple l’Italien Beppe Grillo, créateur du mouvement 5 étoiles en Italie, ou s’il s’agissait simplement d’une boutade créée pour faire le buzz. Dans tous les cas par son appel, Emmanuel Macron a prouvé qu’il prenait quand même la chose au sérieux. Des proches du Président avaient également confié au journal

« Le Monde » que « certains » craignaient d’éventuelles candidatures populistes, comme celles par exemple d’un Zemmour, d’un Raoult, ou d’un Hanouna qui, à leur manière, incarnent une rupture entre le peuple et les élites, et qui pourraient faire irruption dans le jeu politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *