Mort de Grace kelly : les raisons pour lesquelles Stéphanie de Monaco a été accusée ?

Décès de Grace Kelly, sa fille Stéphanie accusée d’être la responsable. Presque 40 ans après les faits, de nombreux doutes subsistent sur la mort de la Princesse Grace Kelly, décédée dans un accident de voiture en 1982. Accompagnée de sa fille Stéphanie de Monaco, les deux femmes quittaient leur résidence The Roc Angel pour se rendre dans le centre-ville de la Principauté, où la jeune fille avait un rendez-vous pour une collaboration avec la maison Dior.

Vers 10 h du matin, elles descendent de la colline dans la Rover pour emprunter les petits chemins sinueux du village perché de La Turbie pour se rendre sur le rocher. Au détour d’un virage, le véhicule fait une violente sortie de route pour se retrouver dans la cour d’une villa en contrebas du chemin.

C’est ce jour-là que la polémique a commencé par certains affirmant que ce n’était pas l’ancienne actrice devenue princesse du petit État, qui était au volant du puissant bolide, mais bien sa fille Stéphanie de Monaco, alors âgée de 17 ans, et qui ne possédait pas le permis de conduire, Durant des années le doute subsistera et encore aujourd’hui deux versions s’affrontent.

Premièrement celle du propriétaire de la maison, où l’accident a eu lieu, qui affirme avoir lui-même extirpé la jeune femme du véhicule par le côté conducteur, et celle d’un journaliste. Un reporter qui après une très longue enquête pour laquelle il avait rencontré les gendarmes de Menton, arrivés sur les lieux les premiers, expliquait que Stéphanie était bien passagère, mais qu’au vu de la gravité de l’accident, il lui était impossible de sortir par le côté passager.

En plus d’avoir vu sa mère mourir sous ses yeux, la jeune princesse était accusée d’avoir causé sa mort. Très traumatisée, l’interprète de « Comme un ouragan » aura beaucoup de mal à se remettre de ce terrible accident, et gardera durant de nombreuses années des séquelles psychologiques.

Après une brève carrière dans la chanson et une vie sentimentale bien remplie, la princesse Stéphanie de Monaco a réussi à mener une vie de femme et de mère apparemment épanouie.

Très impliquée dans la vie associative de Monaco et extrêmement active dans diverses associations caritatives, la princesse continue sa vie entourée de ses enfants dans la petite principauté de la Côte d’Azur. Le monde entier se souvient des images des funérailles nationales organisées pour la Princesse Grace Kelly, et de l’émotion du peuple monégasque qui garde encore aujourd’hui un attachement sans faille à leur souveraine disparue.

Ancienne star de cinéma, Grace Kelly, était arrivée sur le rocher comme une véritable légende, et avait tout de suite réussi à conquérir le cœur de ses sujets. Ironie de l’histoire, c’est à l’endroit même où elle avait tourné l’un de ses plus grands succès du cinéma « La main au collet », dans une scène qui se déroulait dans une voiture, que la princesse perdra la vie quelques années plus tard.

Durant de longues années, Stéphanie de Monaco devra vivre avec les éternels sous-entendus sur sa responsabilité dans la disparition de sa mère. Ce ne sera qu’en 2014 dans un livre intitulé « Grace la princesse déracinée », que le journaliste Bertrand Tessier prouvera de manière évidente que ce n’était pas la jeune femme qui était au volant de la voiture et qu’elle n’était en rien responsable. Des accusations qui auront certainement fait souffrir, durant une grande partie de sa vie, l’autre princesse au grand cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *