Hélène Darroze a des séquelles du coronavirus, elle dévoile tout

Hélène Darroze, la célèbre chef cuisinière française déplore avoir encore des séquelles dues au coronavirus. Elle est notamment encore prise d’une grande fatigue. Bien qu’elle espère pouvoir reprendre bientôt son activité dans son restaurant, elle patiente en se rendant sur des plateaux de télévision. Invitée dans plusieurs émissions, Hélène Darroze raconte son expérience et met en garde contre le virus.

 

Hélène partage son expérience en tant que malade du coronavirus 

Hélène Darroze est une des plus grandes chefs cuisinières françaises. Elle est très populaire depuis ses passages dans Top Chef mais elle est également connue du grand public pour être la marraine de Joy Hallyday.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Retrouvez-nous ce soir sur @m6officiel pour la 4e journée de @topchefm6 et… Allez les rouges! @michel_sarran @chef.etchebest @paulpairet

Une publication partagée par Helene Darroze (@helenedarroze) le

La pandémie touche de plein fouet Hélène Darroze. Non seulement son secteur d’activité est forcé à l’arrêt depuis le 17 mars mais en plus elle est contaminé par la maladie. Heureusement, les ressources et la combativité d’Hélène Darroze lui ont permis de s’en sortir. Pourtant, elle a vécut des moments très difficiles. Le coronavirus lui a enlevé beaucoup d’énergie. Même si elle a eu la chance de ne pas éprouver de grandes détresses respiratoires qui auraient pu la conduire à l’hôpital, Hélène Darroze a souffert. Sur les plateaux de télévision comme celui de Clique ou de Quotidien, la chef parle de son expérience.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Tu réalises que tu es vraiment déconfinée quand tu retrouves ton ami @davidlucaspyla et qu’il redonne un peu de lumière à tes cheveux… @davidlucasparis #sicestpaslebonheurcayressemble

Une publication partagée par Helene Darroze (@helenedarroze) le

Il faut prendre au sérieux cette maladie, Hélène est encore très affaiblie 

Les médias avaient d’abord présenté la pandémie actuelle comme un virus qui resterait cantonné en Chine. Puis ils avaient ensuite évoqué une simple grippe pour vulgariser les symptômes du coronavirus. Aujourd’hui, nous savons tous pertinemment que ce virus est beaucoup plus dangereux. Hélène tient à témoigner de son expérience pour mettre en garde les personnes qui prendraient les mesures sanitaires à la légère. En effet, bien que plusieurs symptômes du Covid-19 soient similaires à ceux de la grippe, la maladie est bien plus grave. S’attaquant aux poumons et au cerveau, elle peut entraîner de graves difficultés respiratoires. Des difficultés respiratoires telles que le coma artificiel est alors nécessaire pour mettre les malades sous respirateurs artificiels.

Avec les bilans désastreux des pertes humaines sur une courte période de temps, tout le monde a bien pris conscience de la gravité de la situation. Mais Hélène Darroze continue de s’exprimer. Elle continuera de la faire tant que son secteur d’activité n’aura pas repris certainement. Une effet, elle est contrainte de se mettre à la vente à emporter en attendant une reprise. Le gouvernement devrait s’exprimer demain. Il reste à espérer que les nouvelles concernant les cafés et les restaurants soient bonnes. Si elles le sont, la réouverture sera prévue pour le 2 juin. Si elles ne le sont pas, la date sera repoussée et soumise à une nouvelle évaluation avant sa confirmation.

Seule l’évolution de la situation sanitaire pourront permettre au gouvernement de faire des choix. Hélène Darroze insiste également pour dire que la pandémie n’est pas derrière nous. La fin des mesures de confinement nous inventent à être encore plus vigilants. Après avoir passé plusieurs semaines alitée, Hélène Darroze sait qu’elle a eu de la chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *