Diam’s dans le mal: son nouveau travail illégal selon un pro du métier?

Diam’s a fait une grande annonce à ses fans : elle vient d’ouvrir sa première agence de voyages ! Une très bonne nouvelle qui risque de se transformer en cauchemar pour l’ancienne rappeuse, qui exercerait cette profession illégalement.

L’arrêt de sa carrière musicale n’aura pas eu raison de sa créativité. Après s’être consacrée à la décoration, Diam’s se lance dans le tourisme. L’ancienne protégée du rap français a annoncé sur ses réseaux sociaux qu’elle avait ouvert une agence de tourisme spécialisée dans les voyages à la Mecque.

Diam’s en plein scandale

« Aujourd’hui est un grand jour pour moi. Hégire Voyages ouvre ses portes ! Depuis mon premier voyage dans les lieux saints, je nourris un rêve : celui d’ouvrir ma propre agence de voyages et d’offrir la possibilité de venir faire la Omra dans les meilleures conditions, en toute confiance et en toute sérénité » , a-t-elle fait savoir avec une grande fierté.

Une démarche qui a rencontré un franc succès auprès des fans de la star de 39 ans, d’autant plus qu’elle a annoncé qu’elle viendrait à leur rencontre à Médine. Mais les professionnels du milieu, eux, ont un tout autre avis sur la question. Selon eux, l’épouse de Faouzi n’aurait pas fait toutes les démarches nécessaires à la création d’une telle entreprise et flirterait avec l’illégalité.

Des professionnels du tourisme s’insurgent contre Diam’s

Contacté par le journal L’écho touristique, Atout France – l’agence de développement touristique de la France, opérateur de l’Etat en la matière – a fait savoir que Diam’s n’a déposé aucune demande d’immatriculation et qu’elle ne dispose d’aucune garantie financière.

De quoi faire bondir Jean-Pierre Mas, président du syndicat Entreprises du Voyage (EDV). « Il faut savoir que pour organiser un pèlerinage à la Mecque, il faut d’abord être agréé par le Ministère saoudien du hajj », s’insurge-t-il dans les colonnes du magazine.

Diam’s en plein scandale

Lui, qui envisage une action en justice, a d’ailleurs contacté le Conseil du culte musulman, SOS Pelerin et la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes afin de signaler un exercice illégal de la profession.

A ceux qui estimeraient qu’il se montre très dur envers Mélanie Georgiades, qui réalise ses premiers pas dans le milieu, il répond : « quand on se lance dans une activité, on se renseigne avant. » Vous l’aurez compris, il ne fera pas de cadeau à la maman de Maryam et Abraham…

Diam’s de retour en France ? L’ex-rappeuse aurait quitté l’Arabie Saoudite

Suite de l’article page suivante ======>

Page Précédente