Le terrible secret familiale de Mike Brant est à l’origine de son mal-être

Pour le 45e anniversaire de sa disparition, la nièce du chanteur, Yona Brant, a accordé une interview à Ici Paris.

Laissez-moi vous aimer, dites-lui, qui saura? … Dans ses tubes, Mike Brant a chanté la douleur de l’amour. Le 25 avril 1975, le jeune chanteur d’origine israélienne, devenu star mondiale en seulement 5 ans de carrière, a enlevé ses vêtements de son domicile parisien. Il n’avait que 28 ans.

45 ans après sa disparition, sa nièce Yona Brant a accordé une interview à Ici Paris dans laquelle elle rappelle la courte existence douloureuse de son oncle.

Un ulcère à 15 ans, deux ans après la découverte d’un terrible secret

Tout d’abord, alors qu’il n’a que 15 ans, le jeune Mike Brant a un ulcère à l’estomac. Un gros problème de santé qui se pose deux ans après la découverte d’un secret de famille qui va bouleverser sa vie. Jusque-là, Mike Brant ne savait pas que sa mère Bronia avait subi de graves “abus” pendant la Shoah.

“Elle avait été déportée à Auschwitz, il ne le savait pas”, a expliqué Yona Brant lors de l’entretien. Elle poursuit: “Ses parents étaient souvent absents, hospitalisés. Personne n’en parlait à la maison mais ça planait dans l’ambiance familiale”.

Page Précédente