Anne-Sophie Lapix : son erreur dans la décés du Pape Diouf qui l’a détruit

Ce mercredi 1er avril, Anne-Sophie Lapix a terminé son journal en rendant hommage à Pape Diouf, l’ancien président de l’Olympique de Marseille, mort des suites du coronavirus. Et une faute glissée dans son texte a choqué de nombreux internautes.

L’épidémie de coronavirus se propage dans le monde entier et n’épargne personne. Testé positif au Covid-19, Pape Diouf avait été admis en urgence dans un hôpital à Dakar, le samedi 28 mars dernier. L’ancien président de l’Olympique de Marseille avait été placé sous assistance respiratoire et devait être rapatrié en France pour être pris en charge à Nice. Son état de santé s’étant dégradé, l’avion n’a pas pu « décoller ». Pape Diouf est décédé sur le sol sénégalais à l’âge de 68 ans, ce mardi 31 mars.

Un choc pour les amoureux du sport, et plus particulièrement du ballon rond. Michel Denisot est le premier à avoir rendu hommage à l’ancien journaliste. « Pensées et condoléances pour la famille de Pape Diouf, journaliste, agent, président de l’Olympique de Marseille. Il a ouvert la voix dans tous ces secteurs. », a écrit l’animateur emblématique du Grand Journal.

Ses petits protégés ont également honoré sa mémoire sur les réseaux sociaux. Représenté par Pape Diouf pendant sa carrière de joueur, Basile Boli a déclaré : « Pape a été mon ange gardien pendant toute ma carrière, un très bel ami. Sa voix unique me manquera à jamais. » Dévasté par l’annonce de la mort de son ancien agent, Samir Nasri a lui aussi rédigé un message émouvant.

« Peu de personnes dans le monde du football m’ont touché ou on eu un impact comme tu as pu l’avoir dans ma vie ou dans ma carrière, tu as toujours été un mentor tu as été mon premier agent. Tu as été mon président et c’est avec le cœur gros que je dois te dire au revoir, tu es parti trop tôt, jamais je ne t’oublierai Allah y rahmou Pape Diouf. », a-t-il inscrit sur son compte Twitter.

Anne-Sophie Lapix choque les téléspectateurs

Un hommage a également été rendu à Pape Diouf ce mercredi 1er avril en fin de journal sur France 2. « La disparition de Pape Diouf, l’ancien entraîneur charismatique de l’OM. Il a succombé au coronavirus à l’âge de 68 ans. Il se trouvait dans son pays d’origine, le Sénégal. », a dit Anne-Sophie Lapix. Une courte déclaration qui a hérissé le poil des fans de football. Pape Diouf a eu, certes, de nombreuses casquettes, mais n’a jamais entraîné l’équipe marseillaise.« Journal de 20 heures de FR2. Trois mots, en fin d’édition, pour annoncer la mort de l’ancien entraîneur de l’OM. Trois mots, une connerie ! Une honte ! », a écrit le journaliste sportif, Dominique Grimault. Un sentiment partagé par d’autres internautes. « Je me suis dit la même chose… Dramatique », « Elle avait son prompteur qui déconnait », « J’ai été choquée moi aussi », « Elle n’a fait que bafouiller ce soir Anne-Sophie Lapix », peut-on lire dans les réactions. Un adieu gâché.

Anne-Sophie Lapix « étourdie et sidérée » : pourquoi elle ne veut pas lâcher les rênes du 20 heures de France 2

Suite de l’article—> Page suivante

Page Précédente