Annonces

Elisa Pilarski: Un mois après sa mort, son conjoint lui adresse un émouvant message

Annonces

Cela fait un mois qu’Elisa Pilarski est décédée après avoir été mordue par un chien. A cette occasion, son compagnon Christophe a écrit un émouvant message sur Facebook, où il lui dit à quel point elle lui manquait et la difficulté de vivre sans elle.

Qui a mordu Elisa Pilarski au point de provoquer la mort de cette jeune femme de 29 ans et du bébé qu’elle portait le 16 novembre dernier en forêt de Retz, dans l’Aisne ?

On ne le saura probablement qu’en février prochain, date à laquelle seront publiés les résultats des tests ADN.

Annonces

Des prélèvements avaient, en effet, été faits sur les 5 chiens du couple, dont Curtis l’American Staffordshire Terrier qui l’accompagnait au moment du drame, ainsi que les 62 chiens de chasse de l’équipage présent sur zone ce jour-là.

Elisa Pilarski: Un mois après son décès, son compagnon lui adresse un émouvant message

En attendant, 1 mois s’est écoulé depuis la découverte tragique du corps d’Elisa Pilarski par Christophe Ellul, son compagnon. Ce dernier a tenu à marquer ce triste évènement en publiant un message poignant sur Facebook.

Annonces

Un post où il fait part de son chagrin et du vide que la jeune femme a laissé dans sa vie, mais où il promet également de se battre jusqu’au bout pour découvrir la vérité, aussi bien pour sa mémoire et celle de leur enfant Enzo, que pour la mère d’Elisa Pilarski.

A lire aussi : Devenus parents étant ados. Aujourd’hui, ils sont impressionnants.

« Un mois que je regrette d’être parti travailler. J’aurais voulu être là pour te protéger, comme je te l’avais promis. Et même si je n’avais pu rien faire je serais au moins parti avec vous, nous serions réunis… », peut-on ainsi lire à côté de la photo de la défunte.

Un mois après son décès, son compagnon lui adresse un émouvant message

Annonces

L’homme endeuillé évoque ses pleurs, ses visites fréquentes au cimetière, les bougies allumées et leurs photos.

« Je te parle tous les jours, mais je n’ai aucune réponse. J’ai besoin de toi mon cœur, je suis perdu sans toi. Je te revois sourire, tu étais ma raison de vivre », ajoute-t-il. Avant de conclure :

« Je dois vivre avec et c’est impossible. C’est au dessus de mes forces. »

Annonces

Les funérailles d’Elisa Pilarski ont eu lieu le 30 novembre dernier, tandis qu’une marche blanche a été organisée une semaine plus tard dans son village natal de Rebenacq (Pyrénées-Atlantiques).

Elisa, tuée par des chiens : le point sur ce que l’on sait

Suite de l’article page suivante ===>

Page Précédente

Annonces