Annonces

Michel Sardou: ce présentateur de JT à qui il a fait vivre un enfer en plein direct

Michel Sardou n’a pas sa langue dans sa poche et ce, quelles que soient les circonstances. Gilles Bouleau, présentateur du JT de TF1, ne s’en souvient que trop bien.

Annonces

Michel Sardou: La fin d’année est bien souvent l’occasion de faire le bilan de son année, voire de sa vie. C’est ce qu’a fait Gilles Bouleau dans Midi Libre ce samedi 28 décembre. Le présentateur du JT de 20 heures de TF1 est revenu pour le quotidien régional sur les moments marquants qu’il a vécus dans sa longue carrière.

Et au cours des nombreuses interviews qu’il a pu faire grâce à son métier, Gilles Bouleau en a vu de toutes les couleurs. Ce fut notamment le cas de Robert De Niro en 2013 en pleine promotion de Malavita avec Michelle Pfeiffer :

A lire aussi : Jade Hallyday serrait en couple? Un cliché qui sème le doute

« Le film n’avait pas dû les passionner, je ne suis pas sûr qu’ils étaient les meilleurs potes du monde, ils étaient donc en pilote automatique. Mais ça ne trompe pas les téléspectateurs. […] Là, j’ai échoué, c’était lamentable ». Mais ce n’est pas la seule personne qui lui a donné du fil à retordre.

Annonces

Rendre la pareille

Rendre la pareille

En 2015, Gilles Bouleau recevait Michel Sardou au journal télévisé. Si le journaliste qualifie l’interview de sa « préférée », il a été quelque peu perturbé par son invité, franc du collier :

Annonces

« J’annonce une hausse d’impôts, ça arrive souvent en France, et là, il sabote les titres du 20H en direct, il avait son micro et j’entends : “Une hausse d’impôts comme d’habitude, Gilles”. Je me dis, c’est quoi ce souk, il va me ruiner le journal ! ». Et il n’était pas au bout de ses peines :

« Pendant l’interview, il me vouvoie et puis à un moment, il interrompt la réponse et dit : […] “Tu m’as demandé comment j’allais, mais toi, il va falloir que tu manges, tu es comme un haricot vert, tu ne vas pas continuer à présenter le journal comme ça” ». Un juste retour des choses :

« J’avais dû le provoquer en disant : “A 70 ans, vous fumez beaucoup, la voix, comment ça va ?” Pam, il ne laisse rien passer ». Qui aime bien…

Michel Sardou : kidnappée et violée, sa fille Cynthia est toujours une « jeune fille traumatisée »

Annonces

Invité sur le plateau de C à vous, vendredi 13 décembre, Michel Sardou s’est confié sur le kidnapping et le viol de sa fille, Cynthia, assurant qu’elle ne s’en était « jamais remise ».

Vendredi 13 décembre, Michel Sardou était l’invité d’Anne-Elisabeth Lemoine dans C à vous. L’occasion pour le chanteur de revenir sur sa carrière : ses tubes, ses concerts, ses réussites, mais aussi ses polémiques. Ainsi, un extrait d’une interview datant de 1981 a été diffusé.

Il y est interrogé sur l’abolition de la peine de mort et déclare qu’il est contre – à moins qu’il n’y ait pas de remise de peine pour les condamnés à perpétuité.

Annonces

« Dans le cas par exemple d’une petite fille. Si on fout l’assassin dehors pour bonne conduite après vingt ans, la petite fille n’a que trente ans. Alors là je me charge moi-même de le descendre le gars », lance le jeune Michel Sardou, choquant l’opinion publique.

Des propos qu’il a explicités à Anne-Elisabeth Lemoine. « La peine de mort qu’on l’abolisse, tout à fait, mais qu’on libère un mec après dix ans ou quinze ans… », a regretté Michel Sardou.

Michel Sardou se confie sur l’agression de sa fille Cynthia

Annonces

Michel Sardou : kidnappée et violée, sa fille Cynthia est toujours une

Un débat qui le ramène à sa propre histoire.

« La fille qui a été violée ou massacrée ou agressée… et je sais de quoi je parle puisque ma fille a vécu ça, et la justice a bien fait les choses – j’entend souvent que la justice fait pas son travail, là elle l’a fait – mais elle s’en est jamais remise, a-t-il confié. Elle a plus de quarante ans aujourd’hui, mais elle est toujours cette jeune fille traumatisée par un kidnapping et un viol. »

A lire aussi : Cyril Hanouna a failli ruiner toute la vie de Jean-Luc Reichmann

Annonces

Michel Sardou ne voudrait donc pas voir l’agresseur de sa fille Cynthia sortir de prison. « On voit les mecs qui sortent trois ans après. Je ne le ferais pas moi-même, j’irais pas chercher un flingue pour abattre un mec, j’exagérais un peu parce que j’étais chaud bouillant, mais je suis un peu déçu de ça. Je trouve qu’il y a des choses qui sont choquantes. »

Michel Sardou remet à sa place Anne-Elisabeth Lemoine dans C à Vous

Suite de l’article page suivante ====>

Page Précédente

Annonces