Annonces

Cette femme a forcé son beau-fils de 5 ans à dormir dans un garde robe et l’a laissé mourrir de faim

Femme: C’est un fait divers accablant qui nous fait froid dans le dos. Jordan Bleimeyer a été l’objet de maltraitances ignobles par sa belle-mère.

Annonces

Femme: Affamé, enfermé dans un placard, il a été sauvé de justesse des griffes de la mort. Une histoire tragique relayée par nos confrères du Daily Mail et de ABC.

Il aurait pu mourir s’il n’avait pas été sauvé de justesse. Jordan, un enfant de 5 ans a subi les sévices innommables de sa belle-mère qui l’a séquestré et affamé jusqu’à frôler la mort. Sa bourrelle écopera de 28 ans de prison.

La tragique histoire de Jordan Bleimeyer

Annonces

La texane de 37 ans a forcé son beau-fils à dormir dans ce que leur famille appelait « la chambre d’Harry Potter » à cause de son étroitesse. Cette pièce exiguë était située sous les escaliers.

C’est là où le petit Jordan a été l’objet de nombreuses maltraitances qui ont failli lui coûter la vie. L’enfant a tellement été affamé qu’il ne pesait plus que 13 kilos.

Les médecins ont comparé son état de malnutrition à celui des survivants de l’Holocauste. Le père de Jordan avait déjà été inculpé pour le même motif en 2016 et sa peine était de 16 ans d’emprisonnement.

Annonces

La terrible affaire a été révélée lorsque le fils de Mr Bleimeyer, qui avait alors 15 ans, a parlé de cette sombre histoire aux autorités.

Cette femme a forcé son beau-fils de 5 ans à dormir dans un garde robe

Cette femme a forcé son beau-fils de 5 ans à dormir dans un garde robe

Annonces

Cette femme a forcé son beau-fils de 5 ans à dormir dans un garde robe

Dissimulation

Après que le fils Bleimeyer ait averti les autorités, les parents ont alors caché les preuves de leur forfait en cachant le petit Jordan.

Annonces

C’est alors que les enquêteurs ont analysé les conversations téléphoniques pour découvrir que l’enfant était localisé dans un motel.

Jordan était couvert de blessures et était dans un état de maigreur morbide. Il a immédiatement été conduit à l’hôpital le plus proche où le pédiatre a pu observer « des sévices physiques importants ».

Suite de l’article page suivante ====>

Page Précédente

Annonces