Patrick Chesnais, “en furie”, Il s’attaque brutalement à Florence Foresti

Après la performance de Florence Foresti aux César 2020, l’acteur Patrick Chesnais s’en est violemment pris à l’humoriste.

Après la polémique Polanski des César 2020, Patrick Chesnais est sorti du silence. En effet, dans l’émission L’heure des pros du lundi 2 mars 2020, l’animateur Pascal Praud a dévoilé un SMS de l’acteur dans lequel il s’en prend violemment à Florence Foresti.

“Je suis effondré et révolté par les prestations pathétiques et nauséabondes de Foresti et Darroussin, ils se sont discrédités à jamais. Pourquoi la meute et les représentants de la bien-pensance sont-ils si énervés ? Merci Sandrine Kiberlain, merci Fanny Ardant merci Claire Denis, vous nous donnez quelques raisons d’espérer encore.” a-t-il envoyé.

Pour rappel, c’est en effet Florence Foresti qui a animé la soirée des César 2020. Lors de son passage sur scène, elle a déclaré : “Qu’est-ce qu’on fait avec Roro ? Qu’est-ce qu’on fait avec Popol ?

Ne faites pas comme lui, ne faites pas les innocents vous savez très bien de qui je parle. Qu’est-ce qu’on fait avec Atchoum ?” Puis, après le sacre du réalisateur, l’humoriste a quitté la scène. C’est sur Instagram qu’elle a ensuite pris la parole pour simplement déclarer le mot :

“Ecoeurée”. Un comportement qui n’a donc visiblement pas plu à Patrick Chesnais. De même que l’acte de l’acteur Jean-Pierre Darroussin qui a balbutié le nom de Roman Polanski au moment d’annoncer son prix.

Adèle Haenel quitte la salle

A noter que pour cette 45ème cérémonie des César, ni Roman Polanski, ni l’équipe de son film n’étaient présents pour la remise de prix à la salle Pleyel le vendredi 28 février 2020. Un choix qu’il a expliqué dans une lettre comme l’avait indiqué l’AFP.

Ainsi, le réalisateur voulait éviter “un lynchage public”. “Je dois aussi protéger ma famille, ma femme et mes enfants, à qui ont fait subir injures et affronts, appliquant une responsabilité collective d’un autre âge” aurait-il confié. De son côté, l’actrice Adèle Haenel a quant à elle quitté la salle en criant “la honte” après le César de Roman Polanski.

Patrick Chesnais : son plus grand regret après la mort de son fils Ferdinand

Suite de l’article page suivante =====>

Page Précédente