Voici l’énorme somme que Emmanuel Macron recevra à sa retraite

Emmanuel Macron : les nouvelles n’étaient pas très bonnes ces derniers temps mais il peut désormais se réjouir pour sa retraite, voici le montant dévoilé.

En effet, deux personnes menaçaient de le tuer. Le 10 novembre dernier, les deux hommes âgés de 30 et 45 ans, ont été arrêtés puis présentés à la justice avant que ne soit décidée une mise en examen pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle » contre Emmanuel Macron.

Dans le Journal du Dimanche de ce 8 décembre, la DGSI confirmait la volonté de ces individus de s’en prendre au Président de la République Emmanuel Macron.

Motivés et déterminés, les deux hommes qui appartiennent apparemment au groupuscule nommé « Les Barjols » avaient d’ailleurs élaboré un minutieux plan concernant le futur assassinat du mari de Brigitte.

Un « plan d’attentat » bien ficelé qui n’a heureusement pas abouti.

En contact sur Facebook, ces activistes avaient décidé de passer à l’action lors de la tournée du chef de l’État à l’occasion des commémorations du 11 novembre, en Moselle.

Toujours sur Facebook, on apprend la somme que touchera Emmanuel Macron à sa retraite. Un tout autre sujet qui est d’ailleurs bien plus joyeux pour le principal concerné.

Nos confrères de LCI ont mené leur enquête et il s’avère que, celui qui deviendra le plus jeune président retraité, ne percevra pas moins de 17 500 euros une fois son mandat terminé à condition qu’il ne soit pas élu à nouveau.

Emmanuel Macron : découvrez le salaire énorme qu’il recevra à sa retraite

Emmanuel Macron bénéficiera de 6000 euros de retraite et de 11 500 euros concernant le Conseil Constitutionnel.

Les anciens présidents deviennent directement des membres du Conseil Constitutionnel à vie après leur mandat. Mais plusieurs anciens présidents ont renoncé à ce poste ainsi qu’au salaire.

Nos confrères de LCI précisent que : « tout chef d’État perçoit une dotation annuelle, l’équivalent d’une pension de retraite » mais cette somme ne sera versée qu’à l’âge de 60 ans, pour Emmanuel Macron il faudra encore patienter plus de dix-sept ans d’attente pour ce dernier.

Retraites : “Emmanuel Macron doit convaincre Laurent Berger”, assure Olivier Bost

A lire aussi : Brigitte Macron jeune : Des clichés ont été révélés !

Il y a beaucoup de protagonistes dans cette crise mais le dénouement tient à quelques personnes seulement.

Dans cette réforme des retraites, il n’y a pas tant d’acteurs que cela qui sont dans la confidence.

À l’heure des choix, ils ne seront que deux à trancher pour les décisions ultimes. Emmanuel Macron à l’Élysée et Laurent Berger à la CFDT. C’est le syndicat que le gouvernement doit convaincre mercredi.

Le Premier ministre est lui aussi dans le jeu. Édouard Philippe est en parfaite confiance avec Emmanuel Macron.

Il s’est montré prudent et frileux pour la très grande réforme universelle. Mais depuis qu’Emmanuel Macron lui a imposé de monter en première ligne, il le fait au risque d’y perdre sa place si cela tourne mal.

Jean-Paul Delevoye a perdu en influence. Son seul intérêt, aux yeux de beaucoup, c’est de discuter avec les syndicats.

Les ministres en coulisse ne cachent pas qu’ils en ont un peu marre de ses bévues. D’ailleurs, dans la majorité, certains lui ont trouvé un petit nom : “Delevoye de garage”. Autrement dit, ils ne comptent plus du tout sur lui pour les sortir des ennuis.

Une entente difficile

Jean-Paul Delevoye comme d’autres ministres pèsent beaucoup moins dans les décisions que certains conseillers.

À Matignon et à l’Élysée, on note par exemple, Pierre-André Imbert, Thomas Fatome, Marguerite Cazeneuve… Mais celui qui est le plus proche du président c’est Philippe Grangeon.

Conseiller spécial à l’Élysée, il peut tout dire à Emmanuel Macron. Il a un rôle clef car c’est un ancien de la CFDT, un adepte du dialogue et du respect des syndicats, de tout ce qui a manqué sur la première moitié du quinquennat. Par exemple, le grand débat, c’était une idée à lui.

Le fossé ne cesse de se creuser entre Laurent Berger et Emmanuel Macron. Entre eux deux, c’est l‘histoire d’un têtu borné, le président, et d’un sensible vexé, le patron de la CFDT. D’après Laurent Berger, Emmanuel Macron ne l’a jamais considéré parce qu’il parlait à l’oreille de François Hollande.

Convaincre Laurent Berger pour faire passer la réforme

Voici ce qu’il confiait au printemps en privé : “Je n’ai jamais rechigné à éteindre le feu mais pas quand avant, on m’a marché dessus”. La blessure est profonde et le chef de l’État a multiplié les petites humiliations inutiles. Leurs rapports personnels sont donc compliqués, tous ceux qui les entourent font tout pour que cela s’arrange.

Laurent Berger

“Je n’ai jamais entendu autant de gens, chez les conseillers comme chez les ministres, dire ces derniers jours autant de bien de Laurent Berger. C’est un mec hyper courageux !”, a résumé l’un des conseillers ce week-end.

Faire bouger la CFDT mercredi 11 décembre avec ses annonces, le gouvernement ne pense plus qu’à ça et n’a que cela comme solution. Emmanuel Macron doit convaincre Laurent Berger, le destin de cette réforme des retraites tient aussi à l’entente, le temps d’un instant, des deux hommes.

Emmanuel Macron : ce jour où Geneviève de Fontenay l’a clashé sur son style vestimentaire

Quand il s’agit de parler du président de la République, Geneviève de Fontenay, proche du clan, n’a pas sa langue dans sa poche. Ce dimanche 29 décembre, c’est dans un entretien accordé au Midi Libre que la dame au chapeau a raconté une étonnante anecdote.

Posez une seule question à Geneviève de Fontenay : vous pouvez être certains que la réponse sera très épicée ! Si elle n’est plus à la tête du comité Miss France, la dame au chapeau continue de distiller ses avis très tranchés sur le devenir du célèbre concours.

Ce qui donne très souvent lieu à des séquences polémiques. Qu’à cela ne tienne, Geneviève de Fontenay n’est pas de ceux qui s’excusent. Alors tout le monde y passe, que ce soit Bilal Hassani, Nathalie Marquay ou encore Cyril Hanouna et même… Emmanuel Macron !

Geneviève de Fontenay ne l’a jamais caché : elle échange régulièrement avec le président de la République, notamment sur l’actualité mouvementée en France : « Il a été élevé dans l’argent. Je lui ai souvent dit qu’il avait plusieurs banques à la place du cœur. Je pense qu’il était un peu jeune quand il est arrivé à l’Élysée.

A lire aussi : Laeticia Hallyday accusée pour avoir menti? Des documents l’ont trahi

D’ailleurs, dès les premières semaines, il a effectué le tour du monde. Il n’a découvert son peuple qu’avec le mouvement des Gilets jaunes. Il s’est alors rendu compte qu’il existait une France qu’il ne connaissait pas », a-t-elle ainsi estimé dans les colonnes de Midi Libre.

Geneviève de Fontenay en colère contre Emmanuel Macron

Emmanuel Macron : découvrez le salaire énorme qu’il recevra à sa retraite

L’occasion pour Geneviève de Fontenay de revenir sur une anecdote assez étonnante. A la Toussaint, alors qu’il avait pris congés de ses obligations présidentielles pour un week-end, Emmanuel Macron avait opté pour l’air frais de Honfleur, au côté de son épouse Brigitte Macron.

Mais il y a un détail qui avait indigné Geneviève de Fontenay : le jean que le président de la République portait ce week-end là ! Ni une, ni deux, l’ex-patronne des Miss France s’était alors emparée de son téléphone pour envoyer un message assassin à Emmanuel Macron : « Je ne vous ai jamais vu négligé surtout pour arriver dans un 5 étoiles.

Ça ne colle plus. Ça m’étonne que Brigitte ne vous ait rien dit ! Elle était classe comme toujours ». Grondé par la reine auto-proclamée de l’élégance à la Française, le président n’a pas mené large, et lui aurait ainsi répondu : « C’est Brigitte qui a choisi ». Une jolie façon de se dédouaner !

Emmanuel Macron : cette crise de panique due à Brigitte qui lui a valu les moqueries de son entourage

Depuis qu’il l’a rencontrée, Emmanuel Macron n’a d’yeux que pour son épouse Brigitte. A tel point que la seule fois où il s’est laissé submerger par l’émotion en public, c’était en rapport avec elle.

Rien ne semble pouvoir briser l’union sacrée entre Emmanuel et Brigitte Macron. Mariés depuis onze ans, le président de 41 ans et sa première dame sont indissociables depuis qu’ils ont investi l’Elysée.

A lire aussi : Voici à quoi Lindsay Lohan ressemble après avoir arrêté la drogue

Une configuration qui a parfois tendance à agacer les proches collaborateurs du chef de l’Etat. Reste que pour le successeur de François Hollande, rien n’est plus important que le couple qu’il forme avec l’ancienne professeure de 66 ans.

En témoigne une amusante anecdote dévoilée par le député LR Julien Aubert dans son livre Emmanuel, le faux prophète. Lui, qui étudiait à l’ENA en même temps que le leader français, s’est souvenu de la « seule fois » où il a vu « Manu se laisser déborder par une émotion ».

Et évidemment, cela avait un rapport avec la maman de Tiphaine, Laurence et Sébastien.

Emmanuel Macron moqué par ses camarades de l’ENA

Emmanuel Macron : découvrez le salaire énorme qu’il recevra à sa retraite

Ce qui a mis le fidèle acolyte de Marlène Schiappa dans un tel état, c’est la perte d’un cadeau que lui avait offert sa chère et tendre. A l’époque encore étudiant, Emmanuel Macron, complètement paniqué, aurait donc envoyé « un mail collectif » à tous ses camarades de l’ENA afin de remettre la main sur une écharpe disparue.

Une situation cocasse qui lui a valu les moqueries de certains de ses collègues étudiants… « Certains s’en étaient gentiment moqués, trouvant étrange que ce garçon si discret fasse autant de ramdam pour une écharpe », se souvient Julien Aubert dans son livre, dont Gala a dévoilé les bonnes feuilles.

Reste que si beaucoup ont ri de la situation, d’autres, au contraire, ont été touchés. C’est le cas de l’auteur de l’ouvrage, qui assure que cela lui a renvoyé l’image d’un « mec bien ».

Emmanuel Macron : ce coup bas de ses conseillers à Brigitte qui l’a rendu furieux

Suite de l’article page suivante ====>

Page Précédente