Si vous voyez quelqu’un avec un “point-virgule” sur son corps, c’est ce qu’il veut dire.

Vous avez peut-être vu ces dessins et tatouages “point-virgule” en parcourant l’un de vos médias sociaux préférés.

Mais ces tatouages et dessins ne célèbrent pas un signe de ponctuation ; ils ont en fait un symbolisme plus profond.

Selon le Huffington Post, en 2003, Bluel a tragiquement perdu son père au sui cide.

Dix ans plus tard, elle décide d’honorer son père et ressent le besoin de sensibiliser les gens aux problèmes de santé mentale. Elle a fondé une organisation à but non lucratif appelée Project Semicolon. Le but du projet est de redonner espoir et confiance aux personnes qui ont des problèmes de toxicomanie, de dépression, d’automutilation et de sui cide.

Page Précédente