Une jeune fille de 17 ans a dû accoucher dans la rue parce qu’on lui a refusé une assistance médicale.

La solidarité entre les êtres humains ne doit pas être encadrée par des conditions qui limitent l’aide à ceux qui en ont besoin. Il n’est pas juste d’être aveugle à la douleur des autres et encore moins quand on sait que cette indifférence peut coûter la vie à un être innocent.

C’est le cas de cette adolescente indienne de 17 ans, qui a été non seulement abandonnée par son petit ami et sa famille après être tombée enceinte, parce que, selon eux, c’était une cause de honte, mais aussi rejetée par le centre médical où elle s’est rendue pour obtenir de l’aide quand elle a commencé son travail.

Cette jeune mère a été forcée d’accoucher dans la rue !

Cet adolescent, dont le nom ne peut être divulgué pour des raisons légales, vit dans le district de Saraikela-Kharsawan de Jharkhand en Inde orientale. Elle avait une relation avec un homme de son village qui l’a quittée après l’avoir mise enceinte.

Quand sa famille a appris la nouvelle de sa grossesse, ils ont considéré qu’elle était un motif de honte et ont décidé de la jeter dans la rue, où elle a vécu pendant plus de 4 mois, selon les habitants.

Une jeune fille de 17 ans a dû accoucher dans la rue parce qu’on lui a refusé une assistance médicale.

La solidarité entre les êtres humains ne doit pas être encadrée par des conditions qui limitent l’aide à ceux qui en ont besoin. Il n’est pas juste d’être aveugle à la douleur des autres et encore moins quand on sait que cette indifférence peut coûter la vie à un être innocent.

C’est le cas de cette adolescente indienne de 17 ans, qui a été non seulement abandonnée par son petit ami et sa famille après être tombée enceinte, parce que, selon eux, c’était une cause de honte, mais aussi rejetée par le centre médical où elle s’est rendue pour obtenir de l’aide quand elle a commencé son travail.

Cette jeune mère a été forcée d’accoucher dans la rue !

Cet adolescent, dont le nom ne peut être divulgué pour des raisons légales, vit dans le district de Saraikela-Kharsawan de Jharkhand en Inde orientale. Elle avait une relation avec un homme de son village qui l’a quittée après l’avoir mise enceinte.

Page Précédente