Un scandale après qu’un nourrisson de 4 mois a été jeté par les pieds pendant un spectacle rurale

Un couple russe voyageant à travers la Malaisie a été arrêté après avoir donné un “spectacle” aux dépens de l’intégrité physique de leur fille.

La vidéo d’un père tenant son bébé de 4 mois par les pieds et le jetant par-dessus sa tête a scandalisé des milliers d’utilisateurs sur les réseaux sociaux.

Le couple est un duo de musiciens russes qui ont voyagé à Kuala Lumpur, en Malaisie, pour donner des spectacles de rue.

Ils avaient passé un peu plus d’un mois dans ce pays d’Asie et avaient eu l’une des idées les plus horribles qu’un père puisse avoir : mettre son enfant en danger et prétendre que c’est pour faire de l’argent.

Devant une foule, les parents inconscients ont joué leur “spectacle” sans penser qu’ils allaient avoir de sérieux problèmes. Et parmi le public alarmé se trouvait Zayl Chia Abdulla, qui les a filmés et les a signalés à la police via son compte Facebook.

La vidéo a déjà plus de 60 mille vues et à côté des images, la femme indignée a également dit que beaucoup de gens ont été témoins du “spectacle” et ont demandé à l’homme d’arrêter, “mais il a prétendu que rien ne se passait”.

Dans la publication, la femme indignée a tagué les fondations Unicef, In Hope et ECPAT pour dénoncer l'”acte irresponsable” de ces deux personnes, qui pourrait causer de graves blessures au bébé.

“Pourquoi l’autorité permet-elle qu’un tel acte soit montré au public ? Ces artistes de rue doivent être arrêtés ! Faites quelque chose, s’il vous plaît.”

Lorsque la police les a finalement retrouvés, les parents, âgés de 27 et 28 ans, se sont excusés de ce qui s’était passé en disant qu’ils devaient financer le voyage en Asie du Sud-Est d’une façon ou d’une autre. Peut-être pensaient-ils gagner beaucoup d’argent en jouant aux acrobates avec un nouveau-né.

Dans la vidéo, on voit la mère assise sur le sol tout en souriant en regardant la scène, tandis que le père lance leur bébé, visiblement mal à l’aise, dans les airs.

Cependant, la chose la plus inhabituelle s’est produite lorsque le couple a témoigné sur le site d’information Free Malaysia Today (FMT), déclarant que sa fille “aime cet exercice”.

Page Précédente