Jean-Luc Reichmann: Il nous dévoile sa lutte pour sa petite sœur handicapée

Peu de gens savent que c’est en partie grâce à la persévérance de Jean-Luc Reichmann que la plupart des programmes télé sont aujourd’hui disponibles pour les sourds et malentendants. L’animateur a récemment révélé que d’abord c’était un combat personnel pour l’un des membres de sa famille.

Jean-Luc Reichmann a récemment fait des confidences concernant sa sœur Marie-Laure, handicapée par une surdité et le combat qu’il avait mené pour elle. L’animateur phare de TF1 entretient en effet une relation fusionnelle avec sa sœur de 6 ans sa cadette.

“Ma sœur et moi avons toujours été proches. Paradoxalement, tout en étant sourde, elle a toujours été à mon écoute.”

avait-il déclaré lors d’une interview accordée à Télé Loisirs en 2015.

En février 2018, Jean-Luc a révélé un épisode qui avait déclanché son combat pour les sourds et malentendants commencé en 1995 quand il s’est retrouvé à la tête de l’émission “Les Z’Amours”.

“Ma petite sœur m’a dit: ‘T’es gentil mais je ne comprends pas ce que tu dis,” confiait-il à son confrère Thierry Ardisson sur le plateau de “Salut les terriens” avant rappeler qu’à l’époque, “il n’y avait que les journaux télévisés qui étaient sous-titrés par Antiope”.

Donc, dès qu’il a commencé à avoir une notoriété sur le petit écran, il a tout fait pour que sa sœur ait une vie meilleure. “Ma petite sœur est malentendante”, a-t-il confié à La Dépêche du midi.

“Mon premier combat a été de demander à Michelle Cotta, alors présidente des programmes TV, de sous-titrer en langage des sourds l’émission “A mes amours” que je présentais. À l’époque seules les infos étaient sous-titrées.”

Page Précédente