Vous avez du mal a dormir, voici 7 principaux troubles du sommeil

Le sommeil est un processus biologique essentiel à la vie. Il existe différents troubles du sommeil qui nous empêchent d’avoir un sommeil réparateur et qui affectent notre quotidien avec divers symptômes qui ont été mentionnés dans un autre article précédent.

Les troubles du sommeil : une introduction générale

Aujourd’hui, nous nous arrêtons pour analyser les troubles associés au sommeil.

Insomnie

L’un des troubles les plus courants est l’insomnie, qui touche 25 % de la population. Elle peut être due à certains troubles sous-jacents tels que la dépression ou l’anxiété. L’insomnie est définie comme l’incapacité de s’endormir et de rester endormi toute la nuit. Chaque personne a besoin de certaines heures pour se sentir reposée, bien que la normale se situe entre 7 et 9 heures.

Les personnes souffrant d’insomnie se sentent souvent somnolentes toute la journée, ce qui nuit à leur vie quotidienne, et la nuit, elles auront de la difficulté à se rendormir malgré la fatigue. Dans l’insomnie, l’effet “jambes sans repos” consiste en un picotement dans les jambes qui force le patient à les bouger. Elle survient la nuit et rend le sommeil difficile.

Apnée du sommeil

L’apnée du sommeil est un trouble courant dans lequel la personne atteinte interrompt sa respiration pendant son sommeil. Elle est généralement de courte durée et la personne reprend sa respiration normale par un fort ronflement. Il s’agit habituellement d’un trouble chronique qui altère le sommeil pendant la phase REM et qui passe à un sommeil léger, ce qui empêche la personne de se reposer correctement.

Le premier à remarquer ce symptôme est habituellement un membre de la famille puisque la personne ne s’en rend pas compte. Le type le plus courant est l’apnée obstructive du sommeil, qui est due à une obstruction des voies respiratoires qui empêche l’air de passer. Elle est généralement plus fréquente chez les personnes en surpoids.

Si elle n’est pas traitée correctement, il peut y avoir de graves conséquences car en période d’anoxie (manque d’air dans le cerveau) les neurones associés au sommeil peuvent être endommagés. Et augmenter la probabilité d’avoir une crise cardiaque.

Les troubles moins courants comprennent la narcolepsie et la cataplexie.

Narcolepsie

Cette maladie neurologique est due à une anomalie cérébrale qui altère les mécanismes neuronaux du sommeil ; elle consiste en des épisodes soudains de sommeil pendant les heures d’éveil, la capacité de s’endormir pendant 2 à 5 minutes en tout lieu et de se réveiller en se sentant bien. Elle peut survenir en conduisant, en parlant ou simplement en marchant. Ces personnes manquent de sommeil lent et passent directement à la phase REM. La narcolepsie peut également survenir chez le chien.

A l’intérieur de cette maladie, on trouve des variantes comme la cataplexie : c’est une paralysie totale qui se produit lors de l’éveil. La personne souffre de faiblesse musculaire et peut devenir complètement paralysée et tomber au sol. Ce qui arrive, c’est que le phénomène du sommeil paradoxal survient à un moment inopportun. La personne est consciente pendant ces crises.

Hallucinations hypnagogiques : rêves vifs qui surviennent avant qu’une personne ne s’endorme. Ce sont des rêves pendant que tu es éveillé.

Paralysie du sommeil : Elle survient habituellement juste avant de dormir ou au réveil le matin, mais à un moment où elle ne constitue pas un danger pour la personne.

Page Précédente