11 vaccins seront désormais obligatoires pour les enfants dès le 1er janvier 2018

Jeudi dernier, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn a annoncé lors d’un communiqué que le nombre de vaccins obligatoires pour les enfants passera de 3 à 11 à partir du 1er janvier 2018.

 

Le 1er janvier 2018, 11 vaccins seront désormais obligatoires pour les enfants

 

« Nous laisserons évidemment le temps aux familles de se mettre en ordre de marche car il est hors de question de pousser les gens à vacciner dans l’urgence.

 

L’idée c’est que les 15% des enfants (non vaccinés) qui mettent en danger les autres et qui favorisent la réemergence d’épidémies pour lesquelles il y a des morts aujourd’hui se mettent en ordre de marche pour protéger le reste de la population », a expliqué Agnès Buzyn.

 

Actuellement, il n’y a que trois vaccins infantiles qui sont obligatoires en France: le vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP). Huit autres sont recommandés. Ce sont : le vaccin contre la coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque, méningocoque C. La ministre souhaite que l’ensemble de ces vaccins soit obligatoire.

 

La première annonce de ce projet de loi sur la vaccination infantile a été faite au mois de juillet, ce qui a suscité une forte contestation venant des anti-vaccins. Raison pour laquelle, la ministre envisage d’y insérer une clause d’exemption pour les parents opposés à la vaccination.

« Mon objectif n’est pas de sanctionner. L’objectif de cette obligation c’est de rendre la confiance aux Français », a-t-elle affirmé ce jeudi. Les parents qui comptent ne pas se plier à cette décision encourent 3750 euros d’amende, et jusqu’à 6 mois de prison.

 

Source: L’Express

Page Précédente

Close