L’utilisation masculine de contrôle des naissances est en hausse, mais la tendance la plus récente vous surprendra?!!

Les préservatifs et d’autres formes de contrôle de naissances pour hommes deviennent de plus en plus populaires.

L’égalité entre les sexes fonctionne dans les deux sens, et de nouvelles recherches montrent que les hommes font aussi tout leur possible en matière de contrôle des naissances. Dans l’ensemble, environ six hommes sur 10 sexuellement actifs ont déclaré avoir utilisé une méthode de contraception masculine, et ce la dernière fois qu’ils avaient eu des rapports sexuels, mais une méthode en particulier, le coït interrompu, a connu une augmentation surprenante de popularité, et ce à partir de 2002, selon le rapport de « Centers for Disease Control and Prevention revealed »

Les données ont été compilées à partir de l’Enquête nationale sur la croissance familiale…

… qui ont été recueillies entre 2011 et 2015, et sur la base des réponses de 3 700 hommes non mariés qui ont eu des relations sexuelles au cours des trois derniers mois. L’utilisation de tout type de contrôle des naissances chez les hommes est passée de 52% en 2002 à plus de 59% dans des rapports récents.

Environ 75 pour cent des jeunes hommes non-mariés ont déclaré utiliser une forme de contraception, de méthode masculine, alors que seulement 55 pour cent des hommes anciennement mariés et 36 pour cent des hommes qui vivent actuellement avec leurs partenaires ont déclaré la même chose, a annoncé WebMD. Il semblait également y avoir des différences raciales, avec plus d’hommes noirs, qui signalent avoir utilisé un préservatif, que d’hommes blancs et hispaniques, bien que les différences n’étaient pas très importantes.

 

En prenant en considération l’utilisation de la contraception masculine et féminine…

…82% des hommes qui avaient eu des rapports sexuels au cours des 90 derniers jours ont déclaré qu’ils ou leurs partenaires avaient utilisé une certaine forme de contrôle des naissances. Cependant, lorsque vous examinez de plus près les types de contraceptifs utilisés, les choses sont un peu plus intéressantes.

Les préservatifs continuent de régner en tant que méthode masculine de contrôle des naissances, les plus populaires, et six hommes sur dix non-mariés ont déclaré utiliser des préservatifs, suivis de 35 pour cent d’hommes autrefois mariés et environ un quart d’hommes en cohabitation. Cependant, ce qui peut être le plus surprenant, c’est l’augmentation de la popularité de la méthode du «coït interrompu » ou du «retrait». Les données ont montré que la méthode de retrait a doublé depuis 2002, et que, entre 2011-2015, environ 45 pour cent des hommes admis avoir choisi cette technique.

 

 

Selon Planned Parenthood, la méthode de retrait implique de tirer le pénis hors du vagin au moment de l’éjaculation.

Certains experts de la santé sexuelle estiment que la méthode de retrait n’obtient pas toujours la ratification qu’elle mérite, mais qu’elle occupe une place aux côtés d’autres types de contraceptifs – bien que cette forme de contraception ne protège pas contre les MST-. Par exemple, Planned Parenthood rapporte que pour chaque 100 femmes qui utilisent parfaitement la méthode de retrait, seulement quatre tombent enceintes, ce qui est assez comparable à d’autres méthodes de contrôle des naissances. Le problème est que les gens n’utilisent pas toujours la méthode correctement.

 

Cette méthode implique une grande quantité de maîtrise de soi et de compréhension de son propre corps.

Les jeunes ou ceux qui ne sont pas aussi expérimentés peuvent ne pas comprendre les réponses sexuelles de leur corps et peuvent ne pas être en mesure de reconnaître quand ils sont sur le point d’éjaculer.

Nous vous conseillons donc d’utiliser des préservatifs en plus du coït interrompu, et ce pour mieux prévenir les grossesses non planifiées.

 

Close